Actualité Greenpeace France

Rejoignez le mouvement
  1. Samedi dernier, les militant-e-s des groupes locaux de Greenpeace se sont mobilisé-e-s dans 21 villes de France pour dénoncer les failles de sécurité dans les centrales nucléaires d’EDF, en particulier la vulnérabilité des piscines d’entreposage du combustible nucléaire usé, très mal protégées.

    Cet article Risques nucléaires : les militants de Greenpeace demandent à EDF d’agir est apparu en premier sur Greenpeace France.

  2. Le 16 octobre 2017, une nouvelle étape déterminante a été franchie dans la bataille qui nous oppose au plus gros exploitant forestier canadien, l’entreprise Résolu : suite à une décision de justice de la cour américaine, c'est l’ensemble de la poursuite-bâillon intentée aux États-Unis par l’entreprise contre Greenpeace qui a été rejetée. Cette décision envoie un message clair aux entreprises qui attaquent outrageusement la liberté d’expression. Elle constitue aussi une bonne nouvelle pour la protection des forêts.

    Cet article Bonne nouvelle : la justice américaine rejette la poursuite-bâillon de Résolu est apparu en premier sur Greenpeace France.

  3. C’est parti pour la dernière ligne droite du Greenpeace Film Festival ! Du 16 au 29 octobre, visionnez les 7 derniers films en compétition et votez pour sélectionner le lauréat du Prix du Public.

    Cet article Greenpeace Film Festival Du 16 au 29 octobre, réservez vos soirées! est apparu en premier sur Greenpeace France.

  4. Ce matin, nos militant-e-s sont de nouveau en action pour dénoncer le risque nucléaire. Ils se sont introduit-e-s à l’intérieur du périmètre de la centrale nucléaire de Cattenom, en Moselle.

    Ils y ont déclenché un feu d’artifice, à proximité de la piscine d’entreposage du combustible nucléaire usé. Objectif : dénoncer la fragilité et l’accessibilité de ces bâtiments pourtant lourdement chargés de radioactivité.

    Cet article [ACTION] Nos militants à Cattenom pour dénoncer le risque nucléaire est apparu en premier sur Greenpeace France.

  5. Les centrales nucléaires qui nous entourent sont une épée de Damoclès au-dessus de nos têtes. Un nouveau rapport d'experts indépendants, remis aux autorités aujourd’hui, met en cause la sécurité des installations nucléaires françaises et belges en pointant du doigt leur vulnérabilité face aux risques d'attaques extérieures. Ces experts sont particulièrement inquiets concernant certaines installations des centrales françaises : les piscines d'entreposage des combustibles nucléaires usés. Alors qu'elles peuvent contenir le volume de matière radioactive le plus important au sein des centrales, ces piscines sont très mal protégées. N'attendons pas les bras croisés que le pire arrive : parlons-en et agissons.

    Cet article Les centrales très mal protégées face aux actes de malveillance est apparu en premier sur Greenpeace France.

  6. Source d'eau et de nourriture, la forêt du bassin du Congo est une source de subsistance pour beaucoup de communautés et constitue un véritable abri pour de nombreuses espèces animales, comme les gorilles, les chimpanzés ou les éléphants. C'est l'une des plus grandes forêts tropicales du monde et le quatrième puits de carbone le plus important de la planète : elle stocke en effet une quantité considérable, ce qui la rend indispensable à l'équilibre climatique. Mais elle est aujourd’hui en péril.

    Cet article Afrique : les forêts intactes en danger est apparu en premier sur Greenpeace France.

  7. Le 21 septembre dernier, le CETA, l’accord commercial UE-Canada est entré en application provisoire : 90% de cet accord est désormais en vigueur avant même que les parlements nationaux et régionaux des États membres de l'UE ne l'aient approuvé. Une décision lourde de conséquences alors que de nombreux rapports d’experts montrent l’incompatibilité de ce traité avec la lutte contre les changements climatiques et la protection des normes alimentaires et agricoles.

    Cet article Le CETA, incompatible avec le climat et la sécurité alimentaire est apparu en premier sur Greenpeace France.

  8. Greenpeace a retrouvé des niveaux élevés de strontium dans l’eau entourant le complexe nucléaire de Mayak, appartenant à l’entreprise publique russe Rosatom. A l’occasion du 60e anniversaire de l’accident nucléaire qui a eu lieu sur ce complexe, nous publions un rapport pour rappeler que la catastrophe est toujours à l’œuvre et exprimons notre solidarité avec les victimes.

    Cet article Mayak : 60 ans après la catastrophe, Rosatom continue de faire souffrir est apparu en premier sur Greenpeace France.

  9. Les Etats généraux de l’alimentation (EGA), personne n’en entend beaucoup parler et pourtant c’est l’avenir de ce qu’il y aura dans nos champs et nos assiettes qui se joue.

    Cet article Etats généraux de l’alimentation : la déconfiture est apparu en premier sur Greenpeace France.

  10. Habiter en France, c’est aussi habiter près d’une des 19 centrales nucléaires exploitées par EDF (58 réacteurs au total) et d’une série d’installations nucléaires dites du “cycle combustible” (transformation de l’uranium, enrichissement, fabrication, retraitement du combustible, laboratoires). Mais, en plus des 58 réacteurs qui nous entourent, l’Hexagone est aussi quadrillé par une multitude de transports de matières radioactives : plutonium, combustible nucléaire neuf, combustible usé…Chaque année, plus de 770 000 convois de matières radioactives sillonnent le territoire par trains et camions.

    Cet article La France sillonnée par des convois nucléaires est apparu en premier sur Greenpeace France.