Actualité Greenpeace France

Rejoignez le mouvement
  1. En terme de capitalisme et d’écologie, une règle est irréfutable : plus on est riche, plus on pollue. Les plus riches ont une empreinte carbone beaucoup plus importante que les plus pauvres, non seulement en raison de leur consommation et de leur mode de vie, mais aussi en lien avec leur patrimoine financier. En partant de ce constat, Greenpeace France propose une mesure concrète pour aller dans le sens de plus de justice sociale et environnementale : rétablir un impôt sur la fortune, qui soit directement indexé sur les émissions de gaz à effet de serre induites par les produits financiers bancaires des ménages les plus riches. Dans un rapport, téléchargeable sur cette page, nous mettons en avant les fondements d’une telle proposition et détaillons les moyens pour la mettre en œuvre. Décryptage.

    Cet article L’ARGENT SALE DU CAPITAL : POUR UN ISF CLIMATIQUE est apparu en premier sur Greenpeace France.

  2. La banquise de l’océan Arctique vient d’atteindre sa deuxième superficie la plus basse jamais enregistrée. Elle a déjà perdu les deux tiers de son volume, et sa surface diminue de manière constante depuis ces dernières décennies. Cette fonte hors de contrôle est un cri d’alarme du changement climatique et des menaces qui pèsent sur notre planète. Nos responsables politiques sauront-ils l’entendre ?

    Cet article Il faut sauver la sentinelle Arctique est apparu en premier sur Greenpeace France.

  3. En 2018, nous révélions grâce à une enquête collective que 69% des élèves scolarisés au primaire n’avaient d’autre choix que de manger de la viande tous les jours ou presque dans leur cantine. Nous menions alors campagne pour l’introduction de menus végétariens dans les cantines scolaires. Nous avons été entendus : depuis le 1er novembre […]

    Cet article Menus végétariens : du mieux à la cantine ? est apparu en premier sur Greenpeace France.

  4. Jeudi 3 septembre, nous avons déposé devant le Tribunal Administratif de Paris notre “mémoire en réplique”, c’est-à-dire notre réponse aux arguments que l’État avait présentés en juin dernier. Alors que l’État a mis près de 16 mois pour répondre à l’Affaire du Siècle, notre équipe juridique a travaillé sans relâche cet été pour produire notre mémoire en quelques semaines et démonter les arguments de l’État qui tente d’échapper à ses responsabilités face à la crise climatique.

    Cet article Affaire du Siècle : notre réponse à l’État est apparu en premier sur Greenpeace France.

  5. Lettre ouverte adressée adressée à Monsieur le Président de la République, Emmanuel Macron, le 16 septembre 2020 Monsieur Macron, pour être #TousEcologistes, abandonnez l’accord UE-Mercosur Monsieur le Président de la République, Le 2 juin 2017, alors que Donald Trump annonce que les Etats-Unis se retirent de l’Accord de Paris, vous annoncez vouloir #MakeOurPlanetGreatAgain. Puis, lors […]

    Cet article Emmanuel Macron, abandonnez l’accord UE-Mercosur est apparu en premier sur Greenpeace France.

  6. Une nouvelle étude commandée par Greenpeace Belgique et réalisée par Climact et NewClimate Institute vient d’être publiée. Elle présente une feuille de route pour les responsables politiques européens permettant de décarboner le secteur des transports d’ici 2040, au niveau européen.

    Cet article Révolutionnons les transports est apparu en premier sur Greenpeace France.

  7. Cet article Amazonie : blocage à l’Elysée est apparu en premier sur Greenpeace France.

  8. Cet article Amazonie : des actions partout en France est apparu en premier sur Greenpeace France.

  9. D’un bout à l’autre de l’Union européenne, journalistes, militant·es, universitaires et ONG font face à des menaces ou procédures judiciaires qui n’ont qu’un seul but : réduire les critiques au silence. Souvent lancées par des multinationales ou des personnes influentes, ces procédures-bâillons sont un danger pour la liberté d’expression. Greenpeace et plus d’une centaine d’ONG demandent à l’Union européenne de réagir.

    Cet article Procès-bâillons : l’UE doit réagir est apparu en premier sur Greenpeace France.

  10. Julien Jreissati est chargé de programme pour la branche de Greenpeace au Moyen-Orient/Afrique du Nord, à Beyrouth au Liban. Il nous raconte avec ses mots comment il a vécu la catastrophe survenue le 4 août, et nous explique en quoi consiste le travail de Greenpeace sur place.

    Cet article « Je voulais que ça ne soit qu’un cauchemar » est apparu en premier sur Greenpeace France.