Actualité Greenpeace France

Rejoignez le mouvement
  1. Alors que la loi « sécurité globale » vient d’être définitivement adoptée par l’Assemblée nationale, la loi pour le « respect des principes républicains », ou loi séparatisme, est désormais débattue en commission mixte paritaire, après que le Sénat a adopté une version durcie du texte de loi le 12 avril 2021.

    Cet article Loi séparatisme : une grave atteinte aux libertés associatives est apparu en premier sur Greenpeace France.

  2. Dix-huit mois après la création de la Convention citoyenne pour le climat, la loi Climat et résilience est sortie de l’Assemblée nationale dans un état de déliquescence parfaitement assumé par le gouvernement, qui y voit “une écologie du quotidien”. Que trouve-t-on vraiment dans la loi climat ? Cherchons ensemble.

    Cet article Une loi climat déjà obsolète est apparu en premier sur Greenpeace France.

  3. Les bonnes nouvelles concernant l’environnement, ça ne court pas les rues en ce moment. Autant prendre le temps de les partager quand il y en a ! Le 1er avril dernier, le tribunal a prononcé une annulation partielle de l’autorisation de la raffinerie de Total à la Mède, et reconnu l’obligation pour le pétrolier d’évaluer les impacts climatiques induits par son approvisionnement en huile de palme (et non, ce n’est pas un poisson d’avril !).

    Cet article Déforestation : Total au tribunal est apparu en premier sur Greenpeace France.

  4. Loin des yeux, loin du cœur… Greenpeace vient de mener une enquête dans le nord-ouest de l’océan Indien où, à l’abri des regards, la pêche industrielle menace la santé des fonds marins, la survie de certaines espèces ainsi que les ressources des communautés locales.

    Cet article Enquête : pêche destructrice dans l’océan Indien est apparu en premier sur Greenpeace France.

  5. En amont de la marche pour une vraie loi climat le 28 mars, nous avons organisé une mobilisation aux côtés de plusieurs organisations le 26 mars pour dénoncer l’inaction du gouvernement et de sa ministre du Logement, Emmanuelle Wargon au sujet de la rénovation des logements passoires et mal isolés. Face à la crise climatique, il est urgent de mettre un coup d’accélérateur pour rénover le parc immobilier français, 2e secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre. Un impératif aussi bien social que climatique.

    Cet article Mobilisation contre les logements passoires est apparu en premier sur Greenpeace France.

  6. Alors que la crise climatique bat son plein, la multinationale Total s’obstine dans un modèle économique basé sur l’exploitation des énergies fossiles, au premier rang desquels le pétrole et le gaz.

    Cet article L’emprise Total est apparu en premier sur Greenpeace France.

  7. La major pétrolière Total a annoncé le 9 février dernier qu’elle souhaitait changer de nom pour devenir Total Energies. Cette décision s’ancre dans la stratégie plus générale du groupe de verdir sa communication, à défaut de réduire son empreinte carbone. Avec ce nouveau nom, la multinationale accro au pétrole et au gaz met en scène sa pseudo transformation en leader de l’énergie verte. Elle nous fait croire qu’elle va diversifier ses activités énergétiques. En réalité, il n’en est rien, et la trajectoire de la multinationale nous mène tout droit dans le mur du crash climatique.

    Cet article Total change de nom pour ne rien changer est apparu en premier sur Greenpeace France.

  8. Les débats en commission à l’Assemblée nationale sur la loi Climat et résilience se sont achevés jeudi 18 mars dans la nuit. Malgré une forte mobilisation des organisations de la société civile et de certains parlementaires pour corriger le tir, le bilan est largement décevant et appelle à un renforcement de la mobilisation avant l’ouverture des débats en plénière le 29 mars prochain.

    Cet article Loi Climat : des débats déconnectés des urgences climatique et sociale est apparu en premier sur Greenpeace France.

  9. La France, par ses importations de matières premières et de produits transformés, contribue à la déforestation dans le monde. Plutôt que de s’attaquer frontalement à ce problème, le gouvernement préfère se livrer à des opérations de communication comme celle d’aujourd’hui. Ce 12 mars, Emmanuel Macron parraine le Global Forest Summit, un sommet international visant à “mettre la forêt en haut de l’agenda international”. Barbara Pompili interviendra même directement pour conclure la journée. Une bonne initiative ? Absolument pas.

    Cet article Déforestation, climat : l’hypocrisie gouvernementale à son sommet est apparu en premier sur Greenpeace France.

  10. Cet article #PlusdeVege dans la restauration collective ! est apparu en premier sur Greenpeace France.